Et si je n’étais pas faite pour vivre en couple … 

Quotidien, Blablabla ..., Humeur, Un peu de moi, Ahh l'amour ...

Parfois dans ma vie … Je me pause trop de question ! Se remettre en question sans cesse … 

Se poser milles et une questions  …  

Ma tête est un véritable champs de bataille … 

Et si je n’étais pas faite pour ça ? Pour la vie de couple ? Et si le problème venais de moi ? Et si j’étais si chiante que ça en vrai ? 

Par ce que non ma vie de couple est pas rose tout les jours et que mes vieux démon me ratrappe plus vite que je le voudrais .. Par ce que parfois je suis à saturation’ … Par ce que ma colère monte plus vite que je l’imaginerai .. 

Par ce que j en ai marre de tout porter sur mes épaules … 

Non , je suis pas calimero .. Je dis juste ce que je ressens la maintenant toute suite .. 

Je voudrai juste de la souplesse .. Être moin .

Être plus … 

Famille recomposer … Ce mot pas si facile à assimiler en vrai .. 

Pouvoir composer avec tout le monde … Trouver sa place au milieux de tout le monde .. Comme femme .. Comme maman .. Comme belle mère … 

Dire les choses pour 2 pour 6 … 

J’en peu plus … 

Je voudrai aspirer à une vie tellement plus simple , plus fluide .. Plus facile .. Mais non je sais le monde des bisounours existe pas … 

Y a que moi comme ça ou c’est la vie de beaucoup de couple en vrai ? C’est ça l’amour ? La vie de famille ? 

Pourquoi sa part tjs en vrille chez moi … Pourquoi j’arrive pas .. 

Tjs ce remettre en question .. Tjs combattre cet vie … 

Pourtant j’essaie .. Je fais des efforts .. Je me donne à 200% .. Mais tjs cet   impression d’être là méchante ou que je sois dans ma vie de couple ..  

Bien-sûr que j’ai ma responsabilité .. 

Mais je m étais promis de ne jamais plus être dans cet état … De ne plus jamais me laisser couler comme sa … 

Alors oui je sais , c’est la vie , c’est comme ça … Il y a des jours sans et des jours avec … 

Bien , ces derniers temps ici , il y a trop de jours sans .. Et derrière ce sourire ce cache bien des larmes … Des maux … Et j’en peu plus en vrai .. 

Tenter de masquer c’est tellement plus  facile .. 

Accepter en est une autre .. 

Dans mes jours sans … 

Demain est un autre jour … Et sa ira peut-être mieux . Ou pas ! 

Des vacances qui ne sont pas à la hauteur de ce que j ‘avais espérer … De l’aire … Un peu de soleil … De la légèreté … 

Demain une journée fille devrait me rebooster quelque jours .. Me faire du bien … 

Désolé de cette note négative du jour … Mais parfois besoin d’extérioriser … C’est chose faite . … 

Se reprendre .. 

Se ressaisir .

Se sentir mieux .. 

Vivre sans me prendre la tête .. 

Aimé juste et simplement .. 

Profiter du moment présent . .. 

Juste et simplement. .. 

Humeur du jour , bonjour … 

 

Quand la maladie récidive ! 

HPV cancer du Col, Humeur, Santé et Bien-être, Un peu de moi

Prendre une décision quand il s’agit de ta santé n’as rien de facile… J’ai 2 options.. Attendre ou traité.. Sans être vraiment sur que cela sera terminer. Que tout sera retirer ou que rien ne reviendra…

Difficile de parler ouvertement du cancer.. Ou de  » l’avant » le pré cancer..

Parfois ont essais même d’épargné les plus proche.. Pour ne pas les inquiétée de trop, pour ne pas leur faire peur.. Pour ne pas leur faire de mal…

Pas de pitié… Svp..

Par ce que c’est difficile de parler de chose qui inquiète soit même… .

De s’isoler pour apaiser cet colère, une colère qui est tellement forte quelle est palpable d’un simple regard..

Par ce que en vrai c’est pas juste.. Par ce que ce battre contre son propre corps n’est pas anodin.

On te parle de cellule pré cancéreuse.. Ont ne parle pas d’un rhume ou d’une gastro.. Ont ne parle pas non plus d’un cancer à proprement dit.. Mais seul les personnes ayant vécu çà le comprenne…

Merde j’ai ce truc à l’intérieur de moi qui demande qu’à progresser pour me bouffer… Mais je suis plus forte que çà et il ne m’aura pas !!!!

Il y a 2 ans mes amis était là pour me soutenir, m’écouter… Me réconforter.. Mais aussi accepté mes humeurs , mes silences… Mes choix.. .. Ils le sont tjs.. Ils me connaissent et m’accepte comme je suis. Et je les remercieraient jamais assez pour çà..

2 ans en arrière c’était un horrible cauchemar… Un examen de routine qui c’est transformer en biopsie quelques semaines plus tard….

Biopsie ?! Ce mot qui parle de lui même… Ont ne recherche pas une verue ou une infection quelquonque … Ont recherche des celules malade.. Ou clairement :

Un cancer…

Après une opération en février 2016, une conisation du col exactement, une intervention qui c’est bien passé, sans réel conséquence physique.. Mais essentiellement psychologique.

Je vous épargne la réglementation post op… Pas de rapport pendant 1 mois, pas de tampon, pas de piscine ni de bain….

A l’époque m’a santé était en jeu, et l’homme avec qui j’étais à été extrêmement maladroit.. Inquiet autant que moi mais difficile d’en parler ou d’apporter son soutient comme ont le voudrai desfois. . Il en a payer les conséquence puis ce que je l’ai quitté quelques jours après mon opération . Ma santé était ma priorité… Sa priorité était d’avoir un enfant… J’ai très mal vécu cet échec sentimental à la suite de ma maladie. La vie est ainsi faite et le recul m’a permis de comprendre et d’avancer aussi par rapport à tout sa et je suis en paix avec sa maintenant.. .

Aujourd’hui j’ai un autre homme dans ma vie… Que j’aime énormément… Et ma santé sera tjs ma priorité..

Il est certainement tout aussi inquiet.. Mais tellement maladroit.. Et moi très agressive. D’où mon besoin d’être seule ou isolé.. De ne pas en parler.. Par ce que j’aurai voulu évité toute cet colère qui est en moi. Pouvoir l’apaiser pour mieux en parler..

Au lieu de çà, j’ai simplement exploser ma colère.. Il n’en ai rien. Mais comment peu il jalouser mes amis… Mes bouets de sauvetage, les seuls personnes qui jamais ne mon juger ou mal compris.. Ou peu être si mais ont accepté mes choix tel qu’ils soit. Et surtout m’accepte comme je suis. Avec mes démons , mes valeurs, mes défauts, mes qualités.. Je suis MOI entière ! Avec mes bons et mauvais côté et la en l’occurrence j’avais juste besoin de mes amis… Par ce que c’est comme çà… Les amis sont là pour les bons et les mauvais moments, et ils ont répondu présent… Chacun à leurs manière…

Mon homme, bien il vie avec moi, au quotidien, et j’ai parfois envie de lui parler et parfois j’ai besoin de mes amis… Pas de lui ou pas à  cet instant précis.. . Est ce que cela fais de moi une mauvaise personne pour autant ? Je ne crois pas… Demain il pourrai avoir plus besoin de ces amis que de moi.. J pourrai le comprendre. Par ce que dans ma vie, j’ai mes enfants, mon homme, ma famille, et mes amis .. Et chaque amour transmis, chaque relations est différente. Ils sont un tout et font parti de ma vie, TOUS, ET ILS SONT TOUS important à mes yeux.

Mais là en ce moment, je voulais juste indirectement l’épargner de tout sa.. Par ce que il est touché presque autant que moi en vrai.. ..

Et j’ai eu droit à sa jalousie… 😦 j’avais pas besoin de çà..

Ma maman également J voudrai l’épargner.. Elle est la dernière personne que j’ai mise au courant. N ont pas que je m’en fou mais je ne veux pas l’inquiéter plus… Elle sais par quoi je passe, mais c’est une maman, et je sais à quelle point cela peu aussi l’angoisser. Plus que moi même…

Alors, j’essaie de protéger ceux qui m’aiment peu être  le plus… Ou qui sont sujet à s’inquiète bien plus que d’autre.. Plus fragile ou plus sensible..

Mes enfants, mon chéri, et ma maman… Par ce que je les aiment aussi très fort..

Cela ne veux pas dire que mes amis ne s’inquiète pas, Nan bien-sûr.. … Juste que ensemble ont ce soutient fort fort… Et j’ai besoin d’eux.. Et à l’inverse je serai là aussi.

J’ai tout aussi besoin de ma maman, de mon chéri, de mes enfants.. Je ne les oublient pas.. J voudrai  juste leurs épargner ce stress, cet inquiétude…

A ce jour, ont me parle d’un  traitement par laser  … En espérant brûler cet saloperie qui me ronge l’esprit.. Mais pas que ! Tout sa n’est pas sans conséquence psychologique…

Du laser, quand ton col n’as jamais eu de cicatrice, de biopsie, d’opérations, il reste insensible et non douloureux… Mais quand tu a déjà subit des biopsies  tout les 4 mois, frotti, et une conisation, qu’on t’a coupé un morceau de col comme ont couperai du foie gras… Bien autant dire que ton col a déjà bien morfler, et donc bien plus sensible que la normal… Voir douloureux a la moindre éraflure…

Je sais, et je pense que je vais avoir mal. Le laser ce passe sans anesthésie, se sera entre 15 à 20 minutes… J’ai survécu à l’accouchement, je survivrai à ce laser !

Mais sa touche forcément mon intimité… Mon corps… L’intérieur de moi..

Après évidement, pas de rapport pendant 1 mois… Ni bain ni tampon ni piscine, comme pour l opération …

L’angoisse de la douleur… De la peur d’avoir mal…

Ma santé finalement ne regarde personne… Mais ce n’est pas un secret d’état non plus. Et ce battre c’est aussi l’accepte et en parler…. Parfois ont à besoin de rien d’autre que de la compréhension… D’une main tendu.. D’un simple je suis la… En parler est difficile. J’ai fini par accepter cet putain de maladie…. Mais après chaque biopsie, chaque examen ou résultat la colère qu’il y a en moi est disproportionné… Et ma santé prend le dessus sur tout le reste… Dans ces moment là je peu aussi bien m’ isoler avec moi même et m’enfermer​ dans ma caverne d alibaba ( tien sa me rappel qq un ), ne pas avoir envie de partager sa.. De ne pas avoir envie d’en parler… Par ce que c’est trop douloureux, par ce que en parler verbalement me renvoie à toute une souffrance, une angoisse, un stress que j veux pas ressentir.. Que les larmes monte en un rien de temps… Ou je peu devenir une vrai lionne.. Ou la colère explose au moindre conflit.. Ou remarque d’autrui..

Alors j accepte et j’essaie au maximum de lâche prise. Me faudra qq jours pour digérer la nouvelle.. Accepté qu’on me charcute encore dans ma plus grande intimité de moi…

Sa ira! Et j vais me battre… Positivé et avancé  comme je l’ai toujours fais..

Retrouver la paix en moi. L’hypnose sera mon ami.. Le temps de quelques semaines.. Avant et après cet nouvelle intervention au laser qui m’attend.

Bon dimanche à vous. Ici besoin d’être seul… De m’isoler dans mon moi, juste moi avec moi, et personne d’autre.

J’ai pas le temps ….

Blablabla ..., Humeur

Débordée!

Hello la blogo , mille excuses pour cet absence ces derniers jours …. mais ici les journées ne sont jamais assez longue , période de vacances pour les enfants , 4 gosses à la maisons pour 15 jours , il nous reste une petite semaine à peine avant d’avoir 15 jours un peu plus calme pour nous 😉 . Et puis nous NOUS ne SOMMES pas encore en VACANCES !!! Allez plus que 3 semaines à tenir …

Entre le centre , le boulot , la maison , les enfants , mes projet photos , mes dernières séances , les astreintes et garde pompier de chéri … que ce soit le wd ou la semaine je n’ai pas réussi à trouver du temps pour venir bloguer ici ..

J’ai pourtant pas mal d’idée d’article , plusieurs recette à vous proposer , notre famille recomposer en mode vacances avec les 4 loulous … une organisations aussi , les activités de chacun , les sortis etc …

J’ai remis mon site photo à jour si sa vous dis d’allée jeter un oeil c’est par LA !

Alors NON je ne vous oublies pas … Mais vraiment , manque de temps considérable … A très vite et bonne vacances à tous et courage aux parents 😛

S’auto-analyser ou l’art de ce remettre en question plus facilement, ÊTRE juste soit ! 

Blablabla ..., Des maux, Humeur, Un peu de moi

Je suis une maman complètement imparfaite..

MAMAN câline, maman doudou, maman infirmière, maman psy, maman bisous, maman râleuse, maman chiante, maman carré, maman ménage, maman maniaque, maman un peu psychorigide, maman souple parfois, maman detente, maman vacance, maman repos, maman cool, maman stress, maman triste, maman gâteaux, maman cuisine, maman boulot, maman photographe, maman paparazzi, maman télé, maman musique, maman livre, maman tout en 1, maman fatiguer, maman bougon, maman quoi ! Maman a 200% maman à pleins temps… H24…

Je suis également une femme totalement imparfaite..

Mais je suis moi à 200%

Ce remettre en question et savoir qui ont est me semble essentiel pour avancer soit même et être soit aussi , s accepté et s’aimer soir même pour pouvoir donner et être aimé .

Jai été cet femme introverti, pas sur d’elle , à me fondre dans la masse pour être comme les autres, à dire oui pour ne pas déranger ou vexer.. A accepter ce que je ne voulais pas.. A ne pas être juste et simplement moi même..  C’était juste la peur de pas être aimé par autrui, juste le manque de confiance en soit, ce truc qui m’empêcher d’être moi, par ce que je ne m aimais pas moi même..

Il y a bien lgtps maintenant que j apprécie ÊTRE et pourvoir ÊTRE CELLE QUE JE SUIS.. Que cela plaise ou pas d’ailleurs. Que je sais qui je suis, jusqu’où je suis capable d’aller, jusqu’à quelle stade je peu aller et accepter, connaître ses propre limite pour ne plus avoir mal ou ne plus être prise pour une femme que je ne suis pas.. Me faire respecter pour ce que je suis ..

Malgré mes défait j’essaie tout autant de respecter les autres.. Et j’aime qu’on me respecte également, que l’on respecte mes choix quelqu’ils soit.

J’ai parfois fais du mal aussi..

J’ai parfois fais pleuré..

J’ai rarement menti.. Trop droite pour le faire..

J’ai pas tjs été diplomate…

Je râle bcp.. Je cris même parfois .. Trop fort..

Je suis une vrai pile électrique, faut que sa bouge que sa avance.. Je peu pas me pauser si j’ai pas tout fais.. Le repos serait moins apprécier..  Puis j’ai besoin d’être active, j’aime pas être la à attendre que sa ce passe ou que sa ce face..

J’ai besoin de MON ESPACE.

DE MES MOMENTS JUSTE À MOI, RIEN QU’À MOI..

Je suis une femme indépendante, qui à besoin de son indépendance…

De nature assez franche, je dis trop souvent ce que je pense.. Et dans la vie, ce n’ai pas tjs apprécier.. Je suis entiere et je ne peu pas cacher mes émotions, mais j’ai appris à les canalisers.. J’apprends à gérer mon stress intérieur..

Je ne supporte pas la possessivité, la jalousie, le matchisme, les gens trop sur d’eux, les BG qui ne vois que par leurs physique.. Les narcissiques…  L’hypocrisie, l’injustice, le mensonge…

J’aime pouvoir débattre avec des idées différente, assez têtu dans mon genre mais je sais aussi reconnaître quand j’ai eu tors. Je suis pas figer sur mes positions ou mes idées, je peu aussi écouter ou entendre les idées différentes..

Trop d’empathie me joue des faux..

Derrière ce caractère fort ce cache une grande sensible au cœur tendre… Susceptible à mes heures aussi..

J’ai cet espèce de 6 ème sens qui m’a bien souvent mis en garde… Mon subconscient qui me dit  » attention… » parfois je l’écoute, et parfois J le range de côté et je vie l’instant présent et adviendra que pourra..

Sa ma fais très mal parfois.. Je me suis ramasser ou casser la gueule. Mais sa ma appris aussi.

Je suis aussi la contradiction à moi même.. Je peu être totalement folle comme limite introverti.. Silencieuse comme pipelette.. Solitaire comme avoir besoin de monde autour,  ne pas être seul. Câline comme distante. Gentille comme une vrai garce.. Mi ange mi démon.. Je peu être une crème et être horrible…

Je n’oublie jamais rien.. C’est tjs ranger dans un coin de ma tête.

Je me suis lgtps cherché, à savoir qui j’étais en vrai.. J’ai grandis, évoluer, avancer.. Appris.. Et le moi que je suis aujourd’hui n’est plus celui qu’il était hier, et il sera encore différent demain.. Mais le fond restera tjs le même, mes valeurs ne change pas..

Un mélange de tout sa… Moi dans toute ma splendeur :p

Et toi, qui es tu en vrai ? Derrière ton écran ? 

Le stress et moi ! Un combat depuis des années.. 

Blablabla ..., Des maux, Humeur, Non classé

Moi stressé ? Mais pas du tout…. ( Ironie bien sûr)

Du genre,  toujours à me mettre la pression, au travail ou à la maison… Ce stress permanent est devenue difficile à gérer avec les années..

Que ce soit dans mes agissement ou dans ma tête.. Une bombe parfois à retardement…

Je râle, je cris, et j extériorise… Et après j’explose…

Je suis du genre à cogiter.. Rare fois ou mon cerveau ou mes pensés s’arrête..

Encore que j’ai appris à les canalisé …

De nature un peu angoisser à la base, j’avais tjs cet crainte de ne jamais être à la hauteur, alors ont ce créer des objectifs, des seuils, plus ou moins haut.. Ont veux que tout soit parfait.. Tout le temps. Ont ne laisse même pas de moment off…  Pour ne pas être remis en question, pour ne pas entendre de reproche de l’extérieur… Pour ne pas se sentir inférieur.. Cela s’appelle évidement un manque de confiance en soit..

Le travail sur moi d’abord c’est fait après mon divorce. Il y a maintenant 6 ans.. Lorsque j’ai du apprendre à revivre seul.. A vivre avec moi même.. Retrouver une sérénité dans ce petit cocon familiale. Moi et mes enfants .  Il à fallu que je reprenne confiance en moi.. En ce que je suis.. En ce que je veux être… Et pas en ce que veulent les autres de moi… Je suis comme je suis …  et j’assume totalement 😉

Travailler mes failles, mes peurs, répondre à tout ces pourquoi.. Des questions parfois sans réponses..

Et puis j’ai fini par faire une thérapie. 1 an. 1 an ou j’ai appris et compris pourquoi j’en était arriver la. 1 an ou j’ai fais un énorme travail sur moi. Sa m’a ramener à pas mal de colère, de larmes aussi… Et enfin d’apaisement.

Malgré tout même si j’ai énormément avancer dans ma reconstruction, dans ma vie, dans mon moi intérieur, j’ai tjs ce côté un peu tjs speed, ou je ne lâche pas tjs prise. Vivre avec 3 enfants, et travaillé à côté à 100% n’as pas tjs été facile. Parfois le boulot était un bon échappatoire.. Parfois ma maison l’était aussi… J’aime me sentir bien la ou je suis. Tant professionnellement que perso.. Mais j’aime que les choses soit faite ! Que chaque choses soit à sa place… Que ce soit propre et ranger… Depuis que j’ai repris le travail, en 2012, j’ai quand même lâcher un peu.. J’étais une grande maniaque du rangement et de la propreté, du ménage de l’hygiène… Et une vrai emmerdeuse aussi :’p

J’en fais bcp moins qu’avant dans le quotidien..  J’en laisse un peu plus.. Mais c’est pas encore sa.. Déjà j’ai arrêté le repassage… (qu’elle horreur.. Des heures de perdu à repasser ces 3 tonnes de linges propre..) je lave, sa sèche et je plis juste.. Fini les heures devant la table à repasser.. Ces montagnes de linges qui s’empile dans la panière avant d’être repasser… C’était je crois un calvaires pour moi. Le linge d’ailleurs c’est pas mon truc j’aime pas, c’est chiant..

A cet époque, je lavais le sol TOUT LES JOURS !! ASPIRATEUR SERPILLIÈRE.. Poussières également… Partout . maintenant je passe l’aspirateur quotidiennement oui.. Je suis aussi devenue une adepte des lingettes pour sol… Plus rapide pour tout les jours que la serpillière. Et j’aime bien. Les surfaces évidement, un petit cou sur la table basse, et que ce soit ranger. Un minimum quoi..

Et puis quand ont est des grand stressé ont est bien souvent aussi dans le contrôle. Il faut que sa aille dans son sens … Sinon c’est le drame ( bon j’exagère un peu mais c’est un peu sa)

Tout sa je l’ai travailler il y a 3 ans. Ou plus ou moins …

J’ai finalement bcp appris de moi même, je connais mes valeurs, et mes défauts. Je sais que j’ai encore à travailler.. Je sais que tout n’est pas encore régler.

Mais le stress est je crois aujourd’hui ce que je gère le moins  bien . J’ai fais le plus dure.. Régler mes maux avec mon passé.. De mon enfance à ma vie d’adultes…De mon divorce à mes pb dans la relations avec les hommes…  Des mes origines etc. Me pardonner mes erreurs, pardonner aussi ceux qui mon fais du mal.. Je dirai que c’était le plus gros du travail. J suis fière d’être arriver jusque là et d’être devenue celle que je suis. Et à ce niveau là, je suis enfin en paix avec moi même et les autres… Une espèce de légèreté qui fais un bien fou..

Maintenant que j’ai appris à vivre seul,  ou seule avec mes enfants , à apprécier parfois même la solitude , ce côté  solo ou j’ai fini par trouver mes marques, je dois réapprendre à vivre en couple. Et ce n’ai pas aussi simple. L’avantage c’est qu’aujourd’hui je suis vraiment capable de m auto analyser. De voir ce qui est bon ou pas…  Bien ou pas bien..

Dans mon côté un peu psy, j’ai aussi tendance à observer ceux qui m’entoure et j’analyse aussi… J’écoute, j’observe.. Je m’interroge..

Alors ce stress j’ai parfois encore  bien du mal à l’apaiser.. A le faire descendre. En même temps, ont a des journées de fou.. Ou j’ai l’impression de ne jamais arrêté.. Alors je me met encore plus la pression et sa monte… Sa monte.. Jusqu’à ce que j’explose….

J’ai fini par contacter une hypnothérapeute,  je suis à 3 séances d’hypnose et les résultats sont déjà spectaculaire… Parfois je sens que la pressions monte et je redescend déjà bien  plus vite … le stress est un peu moins   » permanent  » Avant il me fallait des heures , voir des jours suivant la cause du stress . Je dois apprendre à mon cerveaux à agir AUTREMENT !!! A lâché prise …

Je pense avoir besoin encore d’une ou 2 séances pour gérer mes émotions et la pression au mieux. Cet femme qui pratique l’hypnose est une vrai magicienne… Enfin c’est l’effet que cela me fais. C’est génial. J’aime me sentir dans cet état plus ou moins second.. Ou je ne suis pas endormis, mais où chaque membres, chaque parti de mon corps est plus ou moins endormis.  Ou ma tête est en mode off, ou rien ne peu m atteindre.. Je suis seul avec moi même de ma tête jusque dans mon corps …  J entend cet femme me parler.. Ou parler à mon subconscient… La dernière séance je suis tomber vraiment profondément en état d’hypnose.. Je me suis même endormis…  Le réveil est étrange et tellement bon à la fois.  Ont ce sent léger… Et vide.. Vide de tout ce stress.. Vide de tout ces maux.  Une autre façon de traité mes mauvaise habitude.. Endormir ce foutu stress pour vivre plus léger..

Alors, que ce soit la psy qui me suivais il y à  3 ans ou l’hypnothérapeute que je vois une fois par mois, elles m’ont évidement rassurer dans le sens où finalement je gère pas si mal, que je suis une battante et qu’il est normal parfois de ne pas être en accord et de lâcher tout..  ou D’exploser..

Une vie assez Tumultueuse et loin d’être un long fleuve tranquille.. Forcément j’ai appris mais j’ai aussi subit.. Et je suis déjà fière de mon parcours. Je suis moi ! Et juste sa c’est déjà énorme.

Des maux et des mots.. Un stress qui me bouffe le quotidien. Mais je me soigne et j avance 🙂

Quand la pression monte ! 

Des maux, Humeur, Quotidien


Y a des jours, tu te lève du bon pied mais tu sens toute cet énergie négative autour de toi, à cet instant tu essai de passé au dessus, et puis les heures passent et tu les accumule… Des non dits au taf qui commence à gonfler.. Et la pression monte et si tu a déjà exploser la semaine dernière la soupape est encore prête à péter.. 
Apprendre à baisser les armes, baisser la pressions.. J’essaie… Parfois sa marche.. Et puis y a des jours qui s’accumule et sa à plus de mal à redescendre. 

Après tu rentre et ta journée est pas encore  fini… Il faut passé prendre les enfants au centre, déposer mini chat à la maison pour emmener le grand à son rendez vous.. Après passé en speed au supermarché pour manger ce soir.. Préparer à manger..  Et puis même si la super grande à fais le ménage, moindre truc sa monte… En même temps il est 19h45 quand tu rentre enfin à la maison.. L’heure tourne et c’est pas encore les vacances… 

Alors quand c’est comme sa, la maman que je suis à qu’une envie, redescendre cet pression, ce poser et regarder la télé. Oublier cet foutu journée… 

Mais il faudrait aussi que je sois de bonne humeur pour chéri qui va rentrée, être à même de lui offrir un câlin.. D’être joyeuses et contente de le retrouver.. Mais dans ces jours sans, j’ai juste envie d’être dans ma bulle à moi… Alors je vais m’isoler.. Et resté avec moi même… 

Lui il va encore croire que je fais la gueule, que c’est après lui… Alors qu’en faite c’est ni après lui ni après les gosses mais après moi que j’en ai.. De pas réussir à gérer cet pressions dans un calme Olympia, dans un silence absolue.. Sans cris sans prise de tête…  Alors j’y travail.. J’essaie de redescendre cet pression qui monte et qui me fais devenir désagréable… 

Mais en même temps j’ai aussi besoin de me retrouver dans cet bulle à moi pour lâcher prise… 

Quand j’étais solo, sans chéri, dans ces moments là, une fois seule, je m’isoler avec ma télé, mon pc, mon livre, ma musique et je finissais par retrouver un esprit plus léger avant de dormir…  Ou alors je caquais complètement et je m endormais comme sa.. 

En couple, j’ai plus de mal parfois à gérer sa.. C’est dans ces moments là que je me sens vite envahis, ou étouffer si chéri comprend pas cet distance.. Et qu’il le prend pour lui… 

Sur sa ont est tellement différent.. 

Apprendre à composer avec tout le monde.. Avec les enfants, le couple, et avec soit même… 

Par ce que mes horaires de journée me permette moin d’avoir du temps juste à moi aussi.. Et je sens que sa manque.. Nos planning surcharger.. Une vie, une courses contre la montre. Ou tu à l’impression de jamais te poser vraiment.. De pas donner assez de temps à tes enfants, à chéri et à toi même… 

Que tout le monde voudrai trouver son petit plaisir… Partager sa ou sa.. Faire si.. Et que le temps manque considérablement à tout le monde.. 

Il est temps que les vacances arrivent.. La fatigue s’accumule certainement aussi.. 

Écrire est aussi un bon moyen de lâcher la pression, s’exprimer, s’auto analyser, et laissez allé ce qui est négatif pour redonner la place au positif.. 

Une bonne nuit de sommeil.. M’endormir dans les bras de chéri.. Et souffler, respirer, expirer…. Zen…. 

Et toi quand la pression  monte trop tu gère comment ?